LE TERRITOIRE

Les éléments significatifs du territoire communal sont la présence d'une vaste forêt à l'Ouest de la commune (forêt classée Zone Naturelle d'Intérêt Environementale et Faunistique), des bois au Sud et au Nord Est, le passage des axes de communication Paris <-> Nord de l'Europe (Autoroute A1 + TGV) et un habitat réparti en quatre ensembles: le centre-bourg et 3 hameaux.

La Patinerie est le hameau le plus important (60 habitants environ) et présente un bel ensemble de maisons. Les hameaux de Beaumanoir au Nord et de l'Hermitage à l'extrème ouest ne représentent que quelques maisons.

  <- La patinerie sur un plan du XVIIème siècle.

Le territoire communal comprend quatre zonez topographiques majeures:
* Le sud urbanisé de Rémy, inscrit dans le vallon de la Payelle, petit ru qui nait à Rémy. * Les buttes couvertes par des massifs forestiers au Sud de la commune * Le Plateau Picard sud à vocation agricole au Nord, * Les versants rive droite de L'Aronde et rive gauche de la Payelle au Nord-Est.

 

La forêt et les bois de Rémy compte comme essences principales: Le chêne pédonculé ou rouvre , le hêtre, le merisier, le bouleau, le peuplier, le charme et le frêne.

Typiques des sols sableux et argileux, la flore et les habitats forestiers sont d'un intérêt élevé et constituent une banque de graines en bordure des milieux cultivés.
Le bois de Pieumelle abrite plusieurs espèces peu communes comme la Laîche pendante et la Laiche à pilules. Tous deux typiques des sous sols frais, l'orme des montagne et le groseiller à maquerau persiste ici. La forêt de Rémy abrite quant à elle des espèces remarquables comme l'Orchis de Fuchs. Au printemps, les sous-bois se colorent successivement de jonquilles jaunes, d'anémones blanches, puis de jacinthes bleues.

La faune:
Dans ces ensembles forestiers se reproduisent des espèces peu communes comme: la buse variable , le Grosbec, le loriot jaune, la grive draine ou encore le Gobemouche gris.

La bondrée apivore, assez rare en Picardie et inscrite à la directive "Oiseaux" de l'union Européenne, niche dans ces bois et chasse dans les clairières guêpes et bourdons.
La chouette chevêche, rapace nocturne en nette régression dans tout le nord de la France niche encore dans les vergers et haies des arbres bordant les prairies.
<-La huppe fasciée, espèce de répartition plutôt subméditérrannéenne, très rare en Picardie est aussi présente.

Des marres ou ornières permettent la reproduction de plusieurs espèces de grenouilles et tritons, dont la grenouille agile, rare dans nos régions.

De très nombreux chevreuils habitent la forêt et les bois de Rémy.

 



Plan des rues du village
Retour à la présentation
Accueil