Philippe de Remy


Philippe de Remy était le fils de Pierre de Remy qui commandait la milice de Compiègne à la bataille de Bouvines où il se distingua (1214).

A partir de 1237, Philippe de Rémy est bailli en Gâtinais pour le comte Robert d'Artois, frère de Saint Louis. A la mort du comte en 1250, pendant les croisades, il sert sa veuve.

Par une politique d'échanges ou d'achat, il agrandit son domaine de Beaumanoir à Rémy. Les habitants d'Estrées et de Moyvillers avaient obligation de venir moudre leurs récoltes de blé à son moulin. C'est donc une promotion sociale tout au long de sa carrière. Il était chevalier, il devient seigneur. Trois enfants sont nés de son premier mariage: Girard, Philippe et une fille. L'ainé Girard lui succéda à sa mort. Philippe, le célébre juriste, pousuivra l'ascension sociale de la famille.
Voir Philippe de Beaumanoir

Philippe de Rémy est décédé entre 1262 et 1266.


SES OEUVRES
  • La Manekine, (La Manchotte).
    Ecrite entre 1230 et 1240, la première oeuvre de P. de Remy, conte folklorique, souligne les valeurs morales nécessaires pour atteindre la joie. Après bien difficultés, l'héroîne, Joie, retrouve son époux, se réconcilie avec son père et par un procédé miraculeux retrouve sa main.
    Manuscrit BN Réf: ms 1588 En savoir plus,
     
  • Le Conte d'Amour.
     
  • Le Lai d'Amour.
    Poême composé de 152 alexandrins
     
  • Le Salut à refrains.
     
  • Jehan et Blonde
     
  • Les Oiseuses
     
  • Le Conte de Fol Larguece
     
  • Les Fratrasies
     
  • Le salut d'Amour
     

 
 
Retour à l'historique
Retour à l'accueil

Page révisée en octobre 2006 / Mairie 60190 Remy oise 60 /